Tout pour la musique

Second d'une fratrie de quatre enfants, deux filles deux garçons, Didier Hubert nait à Amiens en 1949. Ils habitent près de la cathédrale gothique et de l'unique gratte-ciel "La Tour Perret". Didier passe son enfance proche des hortillonnages ces jardins flottants si particuliers sur les rives de la Somme, il est imprégné de forts symboles picards.
C’est l’époque des premières grandes sensations, rares, mais magnifiques des vacances. En famille, on se balade dans les fermes sur les collines de Fresnoy au Val ou au Crotoy en baie de Somme. A la mer construire des châteaux de sable et prendre des bains en maillot de laine !
En 1953, Rolande Plantard la directrice de l’école maternelle Saint-Roch à Amiens est aussi une artiste. Pianiste auteur compositeur elle écrivait beaucoup de chansons pour les enfants ainsi que des chants pour les messes. Elle usait de ce don artistique dans son métier d’enseignante et, grâce à elle, Didier a eu la chance de pratiquer l'éveil musical vers quatre ans, bien avant qu'il ne devienne une institution. Par la suite, il étudie le solfège et le violon au Conservatoire d’Amiens jusqu’à ses douze ans.
La Tour Perret et Notre Dame d'Amiens (© source AMC)
Rolande Plantard la directrice de l’école maternelle (1953)
Vive le maillot de bain en laine ! (1953)
Vers 1958, ses parents ayant fait l'acquisition d'un poste radio-électrophone, à la maison il écoute Carmen, Violettes Impériales, Peer Gynt, mais aussi Sydney Bechet, Franck Pourcel, Lucienne Delyle, Edith Piaf… puis les Chaussettes Noires et Richard Antony.
En 1962, alors qu'il doit entrer à l'internat de l'Ecole Militaire Préparatoire Technique du Mans pour suivre ses études du second cycle, ses parents lui offrent un saxophone soprano.

Didier intègre l'orchestre militaire en 1964 au saxo alto, puis un orchestre de jazz au saxo soprano.

Par la suite, leader et chanteur il forme très vite un orchestre de variétés rock rythm'n blues avec neuf musiciens et une section de cuivres. Ils animeront les grands bals des classes préparatoires aux Arts et Métiers ainsi qu'à Saint-Cyr jusqu'en 1969.

Il aime chanter avec des groupes de copains qui ne jouent que pour la musique.
Ecole Militaire Préparatoire Technique - Le Mans (1965)
Fête de Noël (1965)
Bal des officiers (1964)
Major de promo (1965)
Concours de musiques militaires (1966)
Salle de répétition EMPT - Le Mans (1965)
Fête de Noël (1968)
A lire...Didiert Hubert (1965)
Bal des AET (1968)
Autoportrait (1965)
© 2019 Didier Hubert - Tous droits réservés
+33 (0)6 11 11 86 87